Logo Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement


Les copropriétés, un sujet d’actualité 26/01/2018

Comme en témoigne le Plan triennal de mobilisation pour les copropriétés fragiles et en difficulté (2015-2018), élaboré par le gouvernement et l’Agence nationale de l’habitat (Anah),

Le phénomène des copropriétés dégradées, apparu au début des années 80, ne peut plus être ignoré : près de 15% du parc est considéré comme fragile (dans une situation déjà dégradée, ou risquant de l’être), soit environ un million de logements.

En conséquent, plusieurs organismes se mobilisent afin d’anticiper les dysfonctionnements, au sein des copropriétés de logements collectifs, ou de palier à ceux déjà présents, en tentant d’identifier les grands « leviers d’action » sur lesquels il faut agir.

Divers programmes expérimentaux ont été réalisés, ou sont en cours de réalisation.

Différentes aides, financières en particulier, ont également été mises en place.

Pour en savoir plus :
Consulter les site du PUCA, du PRÉBAT, de l’ANAH et de l’ADEME

Téléchargements

Rapport d’expérimentation : Réactiver les copropriétés de logements collectifs 26/01/2018

Clôturée avec succès, la seconde édition du concours d’idées Mix’Cité a mis en évidence la possibilité d’une remise en projet des quartiers d’habitat collectif, intégrant notamment leur densification bâtie et/ou résidentielle. Le renouvellement urbain contribue ainsi à la revalorisation du patrimoine bâti et des résidences des années 70.

Cette expérience a apporté des solutions permettant de vérifier les hypothèses suivantes, formulées en préambule du concours d’idées :

  • L’architecture est constitutive de la valeur d’un immeuble et/ou d’un ensemble urbain. Sa remise en projet nécessite une approche globale, architecturale et technique ;
  • Il est préférable de réhabiliter les immeubles de logements plutôt que de détruire et de reconstruire (économie d’énergie grise) ;
  • Il existe divers procédés à même de dégager une nouvelle charge foncière sur les tènements accueillant déjà des logements collectifs, afin de financer des travaux d’amélioration et de mise à niveau ;
  • L’apport financier d’une nouvelle charge foncière peut simplifier le contexte décisionnel complexe que représente la copropriété.

Bien que ces hypothèses soient en partie validées, ce concours d’idées souligne, notamment au travers des différents projets proposés, la nécessité d’un traitement au cas par cas des sites potentiels de densification, de réhabilitation ou encore de requalification.

Il convient alors d’identifier précisément les leviers d’action, indispensables à la réalisation de ce type d’opération et de définir les moyens par lesquels ces derniers pourraient être activés. C’est en particulier l’objectif que s’est fixé le CAUE de Haute-Savoie, dans une démarche d’approfondissement de l’expérimentation Mix’Cité 2.

À l’occasion des Assises Européenne de la transition énergétique, le CAUE de Haute-Savoie a ainsi publié, en janvier 2018, un rapport de cette expérimentation. Un approfondissement du projet lauréat est prévu courant 2018.

Consulter le rapport

Rapport d’étude : Pour une mise en œuvre de la densité douce 27/10/2015

A l’issue du concours d’idées, le CAUE avec le soutien de l’ADEME a proposé à 4 équipes de poursuivre leurs travaux afin d’évaluer les conditions viabilité d’une opération de densification douce et maîtrisée d’un quartier.

Le rapport publié en juillet 2015 expose les résultats de cette étude et propose des outils méthodologiques pour engager un processus de requalification et de densification de quartiers d’habitat pavillonnaire.

Consulter le rapport

L’étude est développée avec la contribution du bureau d’étude TRIBU (Lyon) qui évalue l’impact environnemental des transformations des quartiers d’une part et qui propose 4 scénarii comparés de réhabilitation thermique des constructions existantes d’autre part.

L’intervention de Leslie Bodin, ergothérapeute, apporte une dimension complémentaire à l’étude par la proposition de solutions contextuelles en faveur de la prolongation du parcours de vie des personnes âgées au sein de leurs maisons.

Des hypothèses de mise en oeuvre opérationnelles sont proposées pour favoriser l’émergence de projets innovants en réponse aux enjeux de la maîtrise de l’espace foncier, de l’amélioration thermique de l’habitat et de la qualité de l’espace urbain et social.

Le journal de l’expo : Retour sur l’expérience Mix’Cité 1 9/12/2014

L’exposition « Construire dans mon jardin » est accompagnée du journal dans lequel les contributions d’architectes, d’urbanistes et d’un sociologue apportent un éclairage complémentaire au sujet de la densification des tissus pavillonnaires.

L’expérience conduite en Haute-Savoie n’apporte pas une recette qui puisse aisément s’appliquer en toutes circonstances, mais propose une méthode participative propre à intéresser l’ensemble des acteurs du projet de régénération d’un quartier dans une démarche d’intérêt collectif.

Consulter le journal de l’expo

Le film du jury 18/06/2014

Nous vous proposons de revenir sur les débats qui ont animé le jury du concours d’idée Mix’Cité 1 au travers d’un petit film de 15 mn.

Le film est en ligne sur Youtube ou sur le site du CAUE de la Haute-Savoie.

Bon visionnage !

Quelle évolution pour les quartiers pavillonnaires ? 6/06/2013

La réduction de l’habitat à un produit financier est le couronnement d’un saccage, voire d’un anéantissement dans les esprits de ce qu’est véritablement l’habiter dans la plénitude de ses dimensions ontologique et anthropologique.

Jean-Paul LOUBES, Traité d’architecture sauvage, Manifeste pour une architecture située,
Éditions du Sextant, Octobre 2010

Téléchargements

Desperate Houses : Conférence à la Fondation Braillard du 24 avril – Julien Fornet 30/05/2013

Présentation d’une démarche de densification d’habitat pavillonnaire en Suisse développé dans le cadre de la formation d’architectes l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne.

Téléchargements

Lien : lotir les lotissements 30/04/2013

« Lotir les lotissements. Conditions architecturales, urbanistiques et sociologiques de la densification douce de l’habitat individuel » (en coll. avec Guy Desgrandchamps, Marylène Ferrand, Bernard Le Roy, Marine Le Roy, in Sabri Bendimérad, L’Habitat pluriel, Paris, Puca/Certu, parution juin 2010.

Lien : le site Bimby 30/04/2013

Densifier l’habitat pavillonnaire : entre solutions individualistes et projets collectifs 30/04/2013

On l’oublie parfois, mais les zones pavillonnaires déjà constituées sont des gisements potentiels de foncier constructible. Cela implique de faire évoluer ces formes urbaines, en les densifiant. Mais une fois ce constat, finalement ancien, effectué, il faut se méfier des solutions miracles, souvent simplistes.

Téléchargements


Page 1 de 2